menu
 "L'amour de l'art ne se donne pas plus qu'il ne s'explique" Claude Debussy

PROGRAMMATION 2018

du 6 au 13 juillet 2018

Retour sur la programmation 2018


Récital de Pierre Sanpéré

RÉCITAL DE PIANO
théâtre Le Puits Manu
Pierre Sanpéré: piano
Programme:
2 chorales de Bach/Busoni, Sonate en la mineur de Schubert, Préludes de Debussy, 3 danses de Ginastera.

En ouverture du Festival, le pianiste et directeur artistique du Festival Pierre Sanpéré s’est produit au théâtre Le Puits Manu pour un concert fort apprécié. Le récital était d’une durée d’une heure sans entracte, un des fils conducteurs du Festival est de proposer des concerts n’excédants pas une certaine durée, nous souhaitons inviter les plus jeunes à venir écouter des oeuvres de grands compositeurs, aussi nous veillons à ce que cela ne soit pas trop long pour eux.
Le programme était d’un caractère recueilli avec Bach, rêveur avec Schubert, poétique avec Debussy et fougueux avec Ginastera.
Le lendemain commençait le 10ème stage de piano à Beaugency, dont Pierre est le professeur.
Site internet : www.pierresanpéré.com



RACONTÉE EN MUSIQUE
Parc de la rue Croque Motte
Teresa Monclus: passeuse d’histoires
Pierre Sanpéré: piano

Dans le cadre naturel du parc de la rue Croque Motte, à l’ombre des grands arbres, Teresa Monclus et Pierre Sanpéré ont proposé leur traditionnelle racontée en musique ayant pour thème la musique. Le public fut nombreux à les rejoindre, le temps était magnifique. Durant près d’une heure, Teresa a racontée six histoires dont une était une création personnelle. Le public a pu voyager et se détendre dans ce lieu enchanté qu’est le parc de la Rue Croque Motte.


SIESTE MUSICALE
Parc de la rue Croque Motte
Pierre Sanpéré: piano
Juste après la racontée, Pierre Sanpéré a proposé un moment de détente, à l’ombre des grands arbres du parc de la rue Croque Motte. Au programme cette année des compositeurs de musique minimaliste comme d’habitude mais aussi un compositeur de musique classique: Franz Schubert. Qui d’autre peut mieux exprimer le rêve au piano que lui même..?
Le public fut aussi nombreux à venir écouter ces musiques.


CONCERT SOUNDPAINTING
Théâtre Le Puits Manu
Quartet Paint Atonik avec Simon Couratier (flûte), Marc Béguin (saxophone), Jean-Baptiste Lacou (trombone) et Jérôme Damien (piano).
Ce quartet Orléanais, fondé en 2010, est venu au théâtre jouer des musiques improvisées. Le Soundpainting est un langage gestuel de composition en temps réel créé à New York par le chef d’orchestre Walter Thompson dans les années 1970 pour les musiciens, les danseurs, les acteurs, les techniciens lumières, bref, tous les artistes dont l’art peut être improvisé.
L’organisation est la même que celle d’un orchestre classique. Le chef d’orchestre/compositeur (soundpainter) est placé devant l’ensemble et demande aux pratiquants de réagir en fonction de ses gestes.
En première partie (image de gauche), le quartet a dirigé les élèves du 10ème stage de piano à Beaugency, avec lesquels ils avaient travaillé durant les 3 jours précédents.
Ce moment de découverte, ludique autant pour les improvisateurs que pour le public, a beaucoup plu. Les stagiaires ont notamment repris cette technique lors de leur représentation de fin de stage.
Site internet : www.paintatonik.com/le-quartet


CONCERT MUSIQUE DE CHAMBRE
théâtre Le Puits Manu
Laure Mauduit Blin: flûte
Rémi Bernard: percussions
Pierre Sanpéré: piano
Ces artistes sont tous trois professeurs à l’EMM de Beaugency. Parallèlement, ils jouent régulièrement sur scène que ce soit en solo, musique de chambre ou orchestre. Ils ont eu le plaisir de se réunir pour l’occasion du Festival, dans un programme de musique classique aux influences orientales (Indonésie, Inde et Japon), Nord et Sud Américaine ainsi que nord Européenne.
Ce programme était très coloré, invitant au voyage musical un public venu nombreux.
Les compositeurs joués furent : Garett Farr, Makoto Ozone, Gabriel Marquez, Shinohara, Jason Decristofaro, Astor Piazzolla, Edvard Grieg.


RÉCITAL DE PIANO
théâtre Le Puits Manu
Magali Lauron: piano
Programme : 2 sonates de D. Scarlatti ; Sonate op post 120 en La M de F. Schubert ; Fantaisie op 17 de R. Schumann
Magali Lauron, pianiste parisienne, s’est produit en clôture du Festival. Pour ce dernier concert, elle a proposé un programme aux élans romantiques fort apprécié.
Magali Lauron, niçoise d’origine, se produit régulièrement en soliste et en musique de chambre dans le cadre de divers festivals, à Paris et en province.
En 2008, elle réalise un enregistrement Schumann/Brahms remarqué, et diffusé sur Radio-classique.
Par ailleurs, elle se passionne pour la pédagogie et enseigne dans deux conservatoires de la région parisienne.
Site internet : www.magali-lauron.com